Bruno Mattei - Itinéraires Bis

David Didelot

39,00€

RESUME

Sorte d'Ed Wood à l'italienne, Bruno Mattei restera le chantre absolu d’un cinéma délirant et décomplexé, souvent putassier et crapoteux, mais parfois inspiré et jamais ennuyeux. A son actif, plus de 50 films, touchant à tous les genres et sous-genres du cinéma bis, les plus "nobles" comme les plus crapuleux : la comédie sexy, la nazisploitation, le film de nonnes, le film de zombies, le film mondo, le film de cannibales, le W.I.P., le péplum sadique, l’érotisme, le western, le film de guerre...  Camouflé derrière une multitude de pseudonymes – dont le plus emblématique restera Vincent Dawn –, souvent associé à son âme damnée Claudio Fragasso, Bruno Mattei est toujours considéré comme ce vilain petit canard de la couvée, ce mouton noir du cinéma bis, disputant à quelques autres le statut peu enviable de "pire réalisateur de tous les temps". Définitivement estampillé grand pourvoyeur de "nanars", confortablement rangé dans la catégorie des copieurs compulsifs, Bruno Mattei est généralement réduit à quelques lieux communs que l'on brandit à chaque fois qu'est évoqué son nom : utilisation inconsidérée de stock-shots, incompétences techniques, budgets minuscules, dialogues improbables, incohérences scénaristiques, mauvais goût absolu, effets spéciaux bricolés, humour involontaire, voyeurisme éhonté... C'est oublier que le bonhomme eut une incroyable carrière, bien plus riche qu'il n'y paraît, et pleine de bobines désormais incontournables. Un nom majeur du cinéma populaire italien des années 70 et 80, à l'œuvre largement plus intéressante que ce que laissèrent penser les nombreuses critiques qu'il dut essuyer...

BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR

Né en 1970, David Didelot édite le fanzine Vidéotopsie depuis 1993, publication consacrée au cinéma bis sous tous ses aspects. En 2001, le bonhomme avait déjà fait paraître un numéro spécial de Vidéotopsie, entièrement sacrifié à Bruno Mattei. Son premier livre, Gore - Dissection d'une Collection, (paru aux éditions Artus Films en 2014) était entièrement dévolu à la fameuse Collection Gore du Fleuve Noir. Il postfacera en outre le Zombies Gore de François Darnaudet et Catherine Rabier, réédition augmentée de deux bons Gore de la collection éponyme (sorti chez Rivière Blanche en 2013), et préfacera un fameux Dimension TRASH (toujours chez Rivière Blanche, en 2015). David a aussi collaboré à l'ouvrage collectif Bleu Nuit - Histoire d'une Cinéphilie nocturne, paru aux éditions Somme Toute en 2014. On peut retrouver David Didelot au détour de quelques bonus DVD (si c'est du bis italien... ou espagnol), sur Facebook via ses pages Collection Gore - Fleuve Noir et Vidéotopsie Fanzine, ou sur son blog. L'auteur prépare actuellement d'autres livres... sur ses primes amours bis !

LE MOT DE L'EDITEUR

Bienvenue dans l'univers carnavalesque de ce réalisateur devenu culte, fait de masques et de faux-semblants, de clins d’œil complices et d'audacieuses citations, de bonne humeur communicative et de surprises en tout genre. Bienvenue, en un mot, dans le monde un peu fou de Bruno Mattei. Mais attention, car en suivant ces Itinéraires Bis, votre cinéphilie n'en sortira peut-être pas indemne : vous pourriez bien y prendre goût ! C'est tout le mal que nous vous souhaitons.

Préface de Monica Seller
Entretiens avec Antonio Tentori et Yvette Yzon
Témoignages de Geretta Geretta, Margit Evelyn Newton et Claudio Fragasso.

CollectionCinéma Bis
Format19,3 cm / 25,5 cm
Nombre de pages448
ISBN978-2-9548435-4-4
Date de sortieJuin 2016
Poids1,7 kgs

LES CLIENTS QUI ONT ACHETE CE PRODUIT ONT EGALEMENT ACHETE...

PRODUITS SIMILAIRES